Gabon et RDC
Direction le Parc National des Plateaux Batéké au Gabon pour Kuimba et Mayombé ! Nées au ZooParc de Beauval, ce sont les tout premiers gorilles nés en France à partir vers l’Afrique. Cette action concrète est un grand espoir pour la sauvegarde de cette espèce menacée en milieu naturel.
Découvrez étape par étape le déroulé de cet évènement exceptionnel.
Mayombé et son bébé - Juin 2021
Mayombé et son bébé - Juin 2021 - © Fondation Aspinall

Grande Première mondiale et victoire pour la conservation

Pour la première fois, un bébé gorille est né en milieu naturel de deux gorilles nés en parc zoologique.

C’est une femelle qui a été prénommée Taàli ! Ce prénom, qui signifie « espoir » en dialecte Batéké, a été proposé par l’équipe du secteur gorilles de Beauval et approuvé au Gabon.

La jeune Taàli représente un immense espoir pour cette espèce en danger critique d’extinction : Mayombé, notre femelle gorille née à Beauval a donné naissance au Gabon au premier bébé gorille né en milieu naturel de deux parents nés en parcs zoologiques.

Mayombé est en pleine forme avec son bébé agrippé sur son ventre et se montre très à l’aise dans ses gestes. Le père est Djongo, ce dos argenté né en Angleterre, lui aussi réintroduit il y a plusieurs années grâce au programme de la Fondation Aspinall.

Cette bonne nouvelle nous remplit d’émotions car elle représente l’aboutissement de tous nos efforts et conforte nos espoirs pour sauvegarder des espèces menacées. Notre travail quotidien mené à travers Beauval Nature et au cœur du ZooParc est récompensé !
Notre passion pour la sauvegarde des animaux dans le zoo et sur le terrain prend tout son sens avec la naissance de ce petit primate.

Découvrez cette naissance extraordinaire

Kuimba - Gorille
Mayombé - Gorille

Kuimba et Mayombé

Bientôt deux ans que Mayombé et Kuimba, toutes deux nées au ZooParc, ont été relâchées au Gabon, sur une île du parc national des Plateaux de Batéké, par les équipes de Beauval en lien avec la fondation Aspinall. Depuis ce mois de juin 2019 fort en émotions, vous avez pu suivre la réintroduction en milieu naturel de ces deux jeunes sœurs, filles d’Asato. Malheureusement, cette magnifique aventure a été ternie par la mort de Kuimba en septembre 2019.

Aujourd’hui, Mayombé vit et s’épanouit sur cette île sauvage en compagnie de Djongo, jeune mâle dos argenté lui aussi réintroduit. Les deux gorilles évoluent paisiblement dans cet univers qui leur est familier désormais. Et nous, nous sommes très heureux de vous donner régulièrement de leurs nouvelles car il se passe toujours quelque chose autour de Djongo et Mayombé !

Dernières actualités

Taàli, “espoir” en Batéké, est le joli prénom donné au bébé de Mayombé, proposé par l’équipe animalière du secteur gorilles de Beauval. Les soigneurs,… Lire la suite
Les dernières images reçues du Gabon de Djongo, de Mayombé et de leur jeune gorillon sont attendrissantes ! On aperçoit le petit assis sur le dos de sa… Lire la suite
Voici en provenance du Gabon les toutes dernières nouvelles de Mayombé, Djongo et du bébé, né dans la nuit du 13 au 14 juin dernier. Tout va bien ! Mais… Lire la suite

Qui sont les gorilles des plaines de l’ouest ?

Le gorille est le plus gros anthropoïde du monde, les mâles pouvant peser jusqu’à 250 kg. Malgré cette carrure impressionnante, il est l’un des grands singes les plus pacifiques. Il réside dans les forêts tropicales denses d’Afrique, réparti à la fois dans la région de la Guinée équatoriale (en orange), et à l'est de la République démocratique du Congo (en jaune).

Le gorille des plaines de l’Ouest est aujourd’hui considéré comme en danger critique d’extinction par l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature). En cause, la destruction de son habitat, la chasse illégale pour sa viande, ou encore les épidémies.

<
À travers son association « Beauval Nature pour la Conservation et la Recherche », le ZooParc soutient la fondation Aspinall, à l’initiative d’un programme de réintroduction des gorilles des plaines de l’Ouest dans leur habitat naturel. L’objectif est de rétablir, à long terme, une population significative de gorilles au sein du Parc National des Plateaux Batéké, au Gabon.